Sécurité des écoles pendant la pandémie de COVID-19

Les élèves et le personnel seront en salle de classe à temps plein pendant l’année scolaire 2021-2022. Les mesures de santé et de sécurité ont été mises à jour à cet effet.

Dernière mise à jour : 23 novembre 2021

English繁體中文 | 简体中文 | Français | ਪੰਜਾਬੀ | فارسی | Tagalog | 한국어 | Español | عربى | Tiếng Việt | 日本語 | हिंदी

Pour obtenir les dernières nouvelles, veuillez consulter la page en anglais.

Dans cette page :


Notre plan pour l’année scolaire 2021-2022

Les élèves et le personnel devront :

Des programmes en ligne et d’enseignement à domicile sont offerts aux élèves.

Le Comité directeur provincial de l’éducation de la maternelle à la 12e année a travaillé en collaboration avec le ministère de l’Éducation et le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique à la mise à jour finale des directives relatives aux maladies transmissibles pour l’année scolaire prochaine. Le comité est composé d’éducateurs, de parents, de personnel de soutien, de dirigeants d’école, de conseils scolaires, de membres des Premières Nations, de la Métis Nation et d’experts de la santé publique.

Les directives relatives aux maladies transmissibles qui ont été mises à jour visent de nombreux éléments, notamment le port du masque, l’hygiène des mains, la vaccination, les réponses régionales à la pandémie, le nettoyage, la ventilation, les rassemblements, les activités extrascolaires, les programmes de repas et les sports :


Mesures de santé et sécurité

Des mesures de sécurité sont en place pour protéger les élèves et le personnel et pour réduire la propagation de la COVID-19. Ces mesures comprennent des pratiques personnelles efficaces comme le lavage régulier des mains et le port du masque.

Masques

Les élèves de la maternelle à la 12e année, le personnel et les visiteurs doivent porter un masque dans tous les espaces intérieurs, y compris :

  • aux bureau
  • dans les autobus scolaires

Il est important que les élèves de toutes les classes portent des masques à l'intérieur. La meilleure façon de se protéger contre la COVID-19 est de se faire vacciner.

Exceptions à la politique sur le port du masque :

  • Une personne qui ne peut tolérer le port d’un masque pour des raisons de santé ou de comportement
  • Une personne incapable de mettre ou d’enlever un masque sans l’aide de quelqu’un
  • Si le masque est enlevé temporairement pour permettre l’identification de la personne qui le porte
  • Si le masque est enlevé temporairement pour effectuer une activité éducative qui ne peut être réalisée en portant un masque. Par exemple :
    • jouer d’un instrument à vent
    • pratiquer une activité physique de haute intensité
  • Si une personne est en train de manger ou de boire
  • Si une personne se trouve derrière une barrière
  • Dans le cadre de la prestation d’un service à une personne ayant un handicap ou des capacités diverses (par exemple, une déficience auditive), lorsque les indices visuels, les expressions faciales ou la lecture ou les mouvements des lèvres sont importants

Contrôle de santé quotidien

Tous les élèves et le personnel doivent effectuer un contrôle de santé quotidien. Si vous ne vous sentez pas bien, restez à la maison.

Les parents et les parents-substituts sont tenus d’examiner quotidiennement leurs enfants avant de les envoyer à l’école.

Les administrateurs de l’école s’assureront que le personnel et les autres adultes savent qu’ils doivent vérifier quotidiennement s’ils ont des symptômes avant d’entrer dans l’école.

Utilisez l’application du contrôle de santé quotidien

En utilisant le site Web et l’appli du contrôle de santé quotidien de la maternelle à la 12e année, vous pourrez décider facilement si, d’après ses symptômes, vous devriez envoyer votre enfant à l’école. Vous y trouverez les directives actuelles relatives à la santé. Il offre une expérience utilisateur adaptée à l’âge des élèves de la maternelle à la 12e année.

Téléchargez l’appli :


Gardez ses distances

La stricte distanciation physique n’est plus nécessaire. Les écoles peuvent continuer à créer de l’espace entre les personnes, notamment par les moyens suivants :

  • Gérer le flot des personnes dans les zones communes, y compris les couloirs et autour des casiers, afin de minimiser la cohue et de permettre aux personnes de passer facilement
  • Prévenir la cohue aux heures où l’on vient déposer ou chercher les élèves
  • Rappeler aux élèves et au personnel qu’ils doivent respecter l’espace personnel des autres au moyen de supports visuels, de panneaux, de messages-guides et de modèles vidéo, si nécessaire
  • Utiliser l’espace disponible pour répartir les gens lorsque cela est possible
  • Emmener les élèves à l’extérieur aussi souvent que possible

Ventilation

Les districts scolaires doivent s’assurer que les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) sont conçus, exploités et entretenus conformément aux normes de santé et de sécurité au travail et de WorkSafeBC.

Les conseils d’experts pour améliorer la qualité de l’air intérieur et réduire le risque de transmission du virus reposent sur le guide de réouverture pour les écoles et les universités (Reopening of Schools and Universities Guidelines) de l’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE).

L’ASHRAE recommande une combinaison des pratiques suivantes :

  • Inspection et entretien réguliers des systèmes CVC
  • Augmentation de l’apport d’air extérieur pour diluer les contaminants intérieurs
  • Amélioration de la filtration, notamment par l’installation de filtres MERV-13 lorsque cela est possible.
  • Utilisation d’autres technologies de nettoyage ou de traitement de l’air
  • Gestion de la consommation énergétique et de la distribution de l’air par le biais de systèmes de contrôle automatisés du bâtiment

Mises à jour et remplacements effectués dans la ventilation des écoles

La province investit 77,5 millions de dollars dans l’amélioration ou le remplacement des systèmes de CVC des écoles en 2021-2022. Ces améliorations comprennent :

  • Remplacement complet des chaudières et des systèmes de traitement de l’air
  • Améliorations des systèmes de ventilo-convecteurs
  • Supports de filtres pour accueillir des filtres plus grands
  • Réseau de gaines plus grand
  • Mise à jour des détecteurs de présence et des unités de commande numérique directe pour l’automatisation des bâtiments, afin de contrôler les débits d’air

Pendant l’année scolaire 2020-2021, 10 millions de dollars de fonds fédéraux ont servi à :

  • mettre à jour des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation pour augmenter le renouvellement de l’air dans 44 des 60 districts scolaires
  • acheter 45 000 filtres de ventilation
  • remplacer des filtres par des filtres MERV-13 dans 24 des 60 districts scolaires

En savoir plus sur la ventilation dans les écoles : HVAC Survey Report (PDF, 90KB)


Nettoyage et désinfection des écoles

Le nettoyage général des écoles, le nettoyage et la désinfection des surfaces fréquemment touchées seront effectués au moins une fois toutes les 24 heures et lorsque la saleté est visible.


Protocoles relatifs à la COVID-19

Élèves et personnel qui tombent malades à l’école

Si un élève ou un membre du personnel développe des symptômes à l’école :

  • Il recevra un masque et sera mis à l’écart de ses camarades de classe ou de ses collègues
  • L’enfant mis à l’écart sera surveillé et pris en charge
  • Les parents ou le tuteur de l’élève sont contactés et invités à venir chercher leur enfant dès que possible
  • On demandera au membre du personnel de rentrer chez lui dès que possible
  • Le personnel d’entretien nettoiera et désinfectera les lieux utilisés par la personne

Exposition à la COVID-19 en milieu scolaire

S’il est confirmé qu’un élève ou un membre du personnel est atteint de la COVID-19 et qu’il pourrait avoir été contagieux pendant qu’il était à l’école :

  • les autorités de santé publique enquêteront pour savoir si des contacts étroits ont pu se produire au sein de l’école

En cas de contacts étroits dans l’école, les autorités de santé publique :

  • aviseront les administrateurs de l’école et demanderont des précisions pour faciliter la recherche des contacts
  • donneront des conseils sur les mesures à prendre

Les autorités de santé publique pourraient :

  • recommander l’auto-isolement de 14 jours si nécessaire
  • recommander l’autosurveillance des symptômes si nécessaire
  • formuler des recommandations pour faire un suivi si nécessaire

Les écoles veilleront à ce que les élèves qui ont dû s’auto-isoler puissent poursuivre leur programme éducatif. Les écoles et les responsables de la santé publique décideront ensemble s’il est nécessaire de prendre d’autres mesures.

S’il s’avère qu’un enfant a été en contact étroit avec une personne ayant obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, les autorités de santé publique en informeront ses parents, ses parents-substituts et sa famille.


Ordonnances locales de santé publique

Des ordonnances locales de santé publique peuvent être rendues pour des régions ou des villes entières, y compris des écoles, ou pour des établissements ou des activités particulières dans une région sanitaire.

Le médecin-hygiéniste de la région peut recommander à une école, à un groupe d’écoles, à un district scolaire ou à toutes les écoles de la région sanitaire de prendre d’autres mesures de santé et de sécurité particulières en période de risque accru.

Les mesures régionales supplémentaires devraient être semblables à celles qui étaient en place pendant l’année scolaire 2020-2021, et pourraient comprendre les suivantes :

  • limites imposées aux rassemblements et événements
  • modification de la disposition des salles ou intégration d’un plus grand nombre d’activités qui maximisent l’espace entre les personnes et réduisent les contacts face à face
  • nombre limité de visiteurs
  • renforcement du port du masque

Équipes d’intervention rapide

Six équipes d’intervention rapide sont en place pour soutenir les écoles de la maternelle à la 12e année de la province. En collaboration avec les districts scolaires, les écoles indépendantes et les autorités sanitaires, elles interviendront en cas d’exposition à la COVID-19 dans les écoles.

Composées de représentants de l’école et du personnel de santé publique, les équipes d’intervention rapide :

  • en collaboration avec les écoles, les districts scolaires et le personnel des autorités sanitaires, examineront les cas importants d’exposition dans les écoles, formuleront des recommandations et aideront les écoles à améliorer leur plan de lutte contre les maladies transmissibles si nécessaire
  • passeront en revue les plans de lutte contre les maladies transmissibles associés à la COVID-19 des écoles ou des districts, ainsi que les politiques connexes
  • aideront les écoles à communiquer avec les élèves, le personnel et les familles sur la prévention des maladies transmissibles
  • effectueront des évaluations de la sécurité des écoles
  • aideront les écoles à mettre en œuvre des plans de rétablissement après pandémie, notamment en mettant l’accent sur la santé mentale et le bien-être, et en abordant les répercussions sur l’apprentissage.

À l’intérieur et à l’extérieur de la salle de classe

Programmes de musique et d’éducation physique

Les élèves peuvent participer aux programmes de musique et d’éducation physique. Des mesures de sécurité supplémentaires ont été mises en place à cet effet.

  • Le port du masque n’est pas exigé pour les activités qui ne peuvent pas être effectuées en portant un masque, comme jouer d’un instrument à vent ou participer à une activité physique de haute intensité
  • Les élèves doivent continuer à porter un masque lorsqu’ils chantent
  • Les équipements utilisés par les élèves seront nettoyés et désinfectés et on incitera les élèves à se laver les mains avant et après leur utilisation
  • On demandera aux élèves de ne pas partager un objet qui touche la bouche, comme un embout d’instrument ou un protège-dents, à moins qu’il ne soit nettoyé et désinfecté entre deux utilisations

Sports, clubs et activités extrascolaires

Les activités comme les entraînements et les matches des équipes de sports, les académies de sports et les événements sportifs peuvent se poursuivre en respectant les recommandations ainsi que les ordonnances de santé publique locales, régionales et provinciales portant sur les rassemblements et les événements communautaires.

  • Les activités sportives et extrascolaires doivent se dérouler à l’extérieur dans la mesure du possible
  • On incitera les élèves à se laver les mains avant et après avoir utilisé un équipement et à se couvrir la bouche lorsqu’ils toussent ou éternuent
  • On demandera aux élèves de ne pas partager les équipements qui touchent la bouche, à moins qu’ils ne soient nettoyés et désinfectés entre deux utilisations

Programmes alimentaires scolaires

Les services alimentaires (programmes de repas, cafétérias et collectes de fonds) fonctionneront normalement pendant l’année scolaire 2021-2022.

En collaboration avec des partenaires communautaires, les districts scolaires qui offrent déjà des programmes de repas continueront à fournir des repas aux familles dans le besoin, et ce, conformément aux directives de santé publique actuelles.


Terrains de jeux

Les terrains de jeux sont un environnement sécuritaire, car on n’y a trouvé aucune preuve de transmission de la COVID-19. Les mesures suivantes doivent être prises quand les élèves utilisent les terrains de jeux :

  • veiller à ce qu’ils se lavent les mains avant et après avoir joué en plein air
  • réduire au minimum les contacts directs entre eux

Assemblées, concerts et rassemblements

Les activités en salle de plus grande envergure, comme les assemblées scolaires ou les cours multiples dans un gymnase, doivent respecter les restrictions provinciales et régionales en vigueur. Les participants doivent être assis de façon à utiliser tout l'espace disponible dans la salle.


Soutiens supplémentaires offerts aux élèves et au personnel

Santé mentale

Nous savons que la pandémie a entraîné de l’anxiété, du stress et d’autres besoins en matière de santé mentale chez les élèves, les enseignants, le personnel et les administrateurs.

En plus du financement existant, le gouvernement a versé une somme unique de 5 millions de dollars destinée aux services de santé mentale des élèves et du personnel. Ces fonds permettront aux écoles d’élargir les programmes existants et de mettre en place de nouveaux moyens pour répondre aux besoins en santé mentale des élèves et du personnel.

Un groupe de travail sur la santé mentale a été mis sur pied au printemps 2021. Il est composé de représentants de la BC Confederation of Parent Advisory Councils (BCCPAC), du secteur des soins primaires, du gouvernement, d’éducateurs autochtones, de détenteurs de droits autochtones, de groupes administratifs et syndicaux et d’autres intervenants en éducation. Il définit des principes clés et développe des ressources dans le but de combler les besoins en santé mentale des élèves et du personnel.


Élèves autochtones

Le ministère respecte pleinement l’autorité des Premières Nations et leurs droits de prendre leurs propres décisions en ce qui concerne leurs écoles. Consulter le site Web de la First Nations Schools Association pour obtenir les dernières mises à jour.

Dans l’esprit de la réconciliation et de la loi relative à la déclaration sur les droits des peuples autochtones (Declaration on the Rights of Indigenous Peoples Act), les écoles publiques et indépendantes ont été priées de communiquer dès que possible avec les collectivités des Premières Nations qui ont des enfants dans les écoles de district et de discuter des plans de retour en classe en septembre.

Cela permettra de savoir si les élèves qui ne retourneront peut-être pas en salle de classe auront besoin de mesures d’adaptation.

  • Les conseils scolaires et les autorités scolaires indépendantes doivent également travailler de concert avec la Métis Nation British Columbia à l’élaboration de plans destinés aux élèves métis qui fréquentent des écoles publiques ou indépendantes
  • Les conseils doivent identifier les élèves autochtones dont les résultats scolaires peuvent avoir été touchés par une interruption de cours en salle de classe, et prévoir un soutien et y donner la priorité.

Étudiants étrangers

Les étudiants étrangers qui arrivent ou reviennent en Colombie-Britannique doivent s’isoler pendant 14 jours s’ils ne sont pas complètement vaccinés (s’ils n’ont pas reçu deux doses d’un vaccin approuvé contre la COVID-19 plus de 14 jours avant leur arrivée). Les vaccins suivants sont approuvés pour entrer au Canada :

  • Pfizer-BioNTech
  • Moderna
  • AstraZeneca/COVISHIELD
  • Janssen/Johnson & Johnson

Les élèves doivent également présenter un plan d’auto-isolement et utiliser l’appli fédérale ArriveCAN avant leur arrivée.


Programmes d’éducation

Enseignement en salle de classe

Rien ne remplace l’enseignement en salle de classe. Il permet aux élèves d’apprendre en présence d’un enseignant, d’interagir avec leurs pairs, de se développer sur le plan social et affectif et de réduire le sentiment d’isolement.

L’école permet également à bon nombre d’élèves d’accéder à des aides qu’ils ne peuvent pas obtenir à la maison, et fait partie intégrante de leur état de santé global.

Apprentissage en ligne

Les écoles publiques et les écoles indépendantes offrent des cours en ligne. Les élèves de la maternelle à la 7e année doivent suivre une charge de cours à temps plein dans une école, tandis que ceux de la 8e à la 12e année peuvent suivre un enseignement entièrement à domicile, ou apprendre à l’école et suivre certains cours en ligne.

On compte 48 districts scolaires dans lesquels 53 écoles publiques offrent des cours en ligne. Des écoles indépendantes d’apprentissage en ligne proposent également des cours et des programmes.

Découvrez les cours en ligne

Enseignement à domicile

L’enseignement à domicile est généralement donné par un membre de la famille qui dispense un programme d’éducation à l’enfant à la maison.

Remarque : Les élèves à domicile ne peuvent pas recevoir le diplôme British Columbia Dogwood Graduation Certificate.

Découvrez l’enseignement à domicile

Enseignement à domicile en raison d’inaptitude à fréquenter l’école

Si votre enfant est immunodéprimé ou souffre d’un problème médical grave, vous pourriez accéder au programme d’enseignement à domicile en raison d’inaptitude à fréquenter l’école. Contactez votre district scolaire pour en savoir plus.


Contactez votre école

Des questions? Votre école ou votre district sont les mieux placés pour y répondre.

Formulaire de communication avec les écoles

Assistance dans d'autres langues

Des services de traduction sont disponibles dans plus de 140 langues, notamment :

  • 國粵語
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • فارسی
  • Français
  • Español
Composez le 1 888 268-4319 Disponible de 7h30 à 20h