Faire preuve de patience - traite des personnes

Mon histoire : Bon nombre d’anciennes victimes comme moi ne veulent pas que les autres règlent leurs problèmes. Nous voulons qu’une oreille attentive nous écoute et croit en notre histoire. – NehaLes personnes victimes de la traite ont besoin de temps pour établir une relation de confiance et se réorganiser. Elles peuvent avoir besoin :

  • de plusieurs rencontres avant de vous faire suffisamment confiance pour vous laisser leur apporter une protection et leur prêter assistance;
  • de plusieurs tentatives pour échapper à leur condition avant de réussir à partir pour de bon;
  • d'une période de repos et de réflexion pour évaluer les possibilités qui s'offrent à elles;
  • d'une assistance à plusieurs niveaux ou d'une continuité dans les services offerts, et ce, à un rythme différent pour chacun de ces services.

Fiez-vous aux indices donnés par la victime. Certaines personnes peuvent avoir besoin qu'on leur accorde un temps d'adaptation, tandis que d'autres demandent de l'aide immédiatement.

Communiquer clairement

Communiquez les renseignements de sorte que la personne victime de la traite puisse les comprendre.

Prenez le temps de vous assurer que la personne comprend ce que vous dites, et qu'elle ait la possibilité de poser des questions et de faire des choix.

Posez seulement des questions utiles pour fournir de l'aide; ne posez pas de questions par curiosité. Évitez de faire répéter les mêmes renseignements à l'occasion de différentes entrevues ou visites.

Confrontation avec la réalité – Prenez un moment pour réfléchir au potentiel que vous avez, en tant que fournisseur de services, pour aider une personne victime de la traite à retrouver sa dignité. Pensez à la manière dont peut se sentir une personne victime de la traite qui demande de l’aide lorsqu’elle est traitée avec respect, patience et empathie… et quand elle ne l’est pas.

 

Cliquez ici pour aller à la page précédente. précédente suivant Cliquez ici pour aller à la page suivante.

 

 

Tous droits réservés © Province de la Colombie-Britannique, 2014