Gérer d'abord les priorités - traite des personnes

Souvent, une personne victime de la traite s'inquiète des points précis qu'elle veut résoudre en premier. Qu'une personne soit victime de la traite ou non, évaluez d'abord sa sécurité et ses besoins immédiats.

  • Est-elle inquiète à propos de sa sécurité? Comment pouvez-vous l'aider à se sentir en sécurité dans l'immédiat?
  • A-t-elle besoin de soins médicaux?
  • A-t-elle besoin de nourriture ou d'eau?
  • A-t-elle besoin de repos ou de dormir?
  • A-t-elle besoin de passer un coup de fil?
  • A-t-elle besoin de changer de vêtements ou d'une couverture pour se réchauffer?
  • A-t-elle besoin d'une aspirine ou d'une pastille pour la gorge?

Concentrez-vous à régler les préoccupations et les problèmes du moment. Ceci peut nécessiter de trouver d'autres fournisseurs de services, notamment un refuge ou un médecin.

Mon Histoire : C’est bouleversant et ça vous détruit l’âme. Quand j’ai enfin pu m’échapper, je suis allée dans un refuge. Tout ce que je voulais, c’était dormir. J’étais tellement épuisée. – StaceyPatience, bonne capacité d'écoute et gentillesse peuvent contribuer à établir un climat de confiance pour aider la personne à se sentir à l'aise et en sécurité.

N'oubliez pas qu'une discussion avec vous peut être l'une des seules occasions pour une victime d'obtenir de l'aide.

 

 

 

 

 

 

 

 

Confrontation avec la réalité – Si Helen de la première étude de cas vous racontait son histoire maintenant, pensez-vous que vous la reconnaitriez en tant que victime de la traite? Pourquoi ou pourquoi pas?

 

Cliquez ici pour aller à la page précédente. précédente suivant Cliquez ici pour aller à la page suivante.

 

 

Tous droits réservés © Province de la Colombie-Britannique, 2014