Bâtir une relation de confiance - traite des personnes

  • Expliquez bien votre rôle ainsi que comment vous et votre organisme pouvez aider.
  • Échangez vos prénoms et discutez des choses habituelles du quotidien pour commencer.
  • Faites preuve de patience, allez-y doucement et laissez le temps à la personne de s'exprimer à sa façon et à son propre rythme.
  • Ne lui dites pas qu'elle est peut-être victime de la traite. Dans bien des cas, la personne que nous voyons comme une victime, notamment de la traite, ne se perçoit peut-être pas de cette manière. Elle pourrait considérer le trafiquant comme un partenaire, un employeur, un ami de confiance ou un membre de la famille. Respectez sa propre évaluation de la situation.
  • Rassurez-la au sujet de la confidentialité. Si elle sait que les renseignements la concernant n'iront nulle part, elle sera probablement plus encline à parler librement. Dites-lui que tout ce qu'elle vous dit est confidentiel. Rassurez-la que vous ne communiquerez ni avec la police ni avec les représentants de l'immigration ni avec personne d'autre sans son consentement (sauf si la personne présente une menace immédiate pour elle-même ou pour les autres, ou si elle est mineure, auxquels cas vous devrez suivre les protocoles de votre organisme ou communiquer avec les autorités policières).
  • Ne faites pas de suppositions. Si vous ne comprenez pas ce que la personne dit, demandez-lui des précisions et accordez-lui du temps pour vous fournir les explications. Si sa langue maternelle est différente de la vôtre, envisagez le recours à un interprète qualifié (voir le Module 4).

Obligation de signalement dans le cas de mineurs

En vertu des lois canadiennes en matière de protection des enfants, toute personne au Canada a le devoir de signaler les mauvais traitements et la négligence envers les enfants dès qu'elle constate ou soupçonne de tels actes. Les mécanismes diffèrent dans chaque province et territoire, lesquels peuvent comprendre des organismes de protection de l'enfance, des ministères de services sociaux provinciaux ou territoriaux ainsi que la police locale. Pour connaître quels sont les organismes locaux de protection de l'enfance dans votre région et leurs numéros de téléphone, veuillez consulter le site Web de la Portail canadien de la recherche en protection de l’enfance.

Écoutez l'audio suivante dans laquelle Rose Henry, conseillère des collectivités autochtones du territoire des Salish du littoral, explique pourquoi il est important de laisser les personnes raconter leurs propres histoires, à leur manière.

Bâtir une relation de confiance. Rose Hentry, Consellère des collectivitiés autochtones, Territoire des Salish du littoral

 

Cliquez ici pour aller à la page précédente. précédente suivant Cliquez ici pour aller à la page suivante.

 

 

Tous droits réservés © Province de la Colombie-Britannique, 2014