Initiatives d'application de la loi - traite des personnes

Centre national de coordination contre la traite de personnes de la GRC

La GRC a mis sur pied le Centre national de coordination contre la traite de personnes (CNCTP), à Ottawa, qui sert de point de liaison pour la lutte contre la traite. Le CNCTP a créé des postes de coordonnateur de la sensibilisation à la traite dans diverses régions du pays. Le rôle principal de ces coordonnateurs consiste à faire connaître les problèmes liés à la traite et à créer des partenariats avec les autorités de police locales et les organismes communautaires, et ce, dans le but d'aider à rechercher des victimes de la traite et à faciliter la conduite d'enquêtes. Pour joindre un coordonnateur de la lutte contre la traite des personnes, veuillez communiquer avec le CNCTP ou composer le numéro sans frais 1 855 850-4640.

Le Centre a également mis au point du matériel éducatif et de formation contre la traite :

Le Centre national de coordination contre la traite des personnes de la GRC a lancé une campagne de sensibilisation du public intitulée Je ne suis pas à vendre. Une trousse de sensibilisation sur la traite est offerte aux organisations canadiennes d'application de la loi et au grand public dans le cadre de cette campagne.

Pour un abonnement au bulletin trimestriel Faits en bref de la GRC qui comprend des renseignements sur les initiatives d'application de la loi ainsi que sur les statistiques, la formation et autres sujets d'intérêt, veuillez envoyer votre adresse courriel à :
htncc-cnctp@rcmp-grc.gc.ca. Vous pouvez également commander du matériel de campagne de la GRC à cette adresse courriel.

Organismes locaux d'application de la loi

Les organismes locaux d'application de la loi jouent un rôle essentiel pour ce qui est de l'identification des personnes présumées victimes de la traite, veillant à leur sécurité et recueillant des preuves dans les cas de traite des personnes afin d'obtenir une condamnation contre les trafiquants.

Le succès ou l’échec des enquêtes sur la traite des personnes en grande partie de la capacité à gagner la confiance à long terme auprès des victimes et autres témoins, et à s’assurer de leur coopération à longue échéance. Les intervenants de première ligne jouent un rôle important dans cette démarche par la reconnaissance en tout premier lieu des éléments potentiels de la traite, et en garantissant ensuite la sécurité et la dignité de la victime. Les enquêteurs qui feront le suivi profiteront certainement du travail les intervenants qui, les premiers, ont engagé le dialogue avec les victimes – Detective Constable James Fisher, Vancouver Police Counter Exploitation Unit

 

Cliquez ici pour aller à la page précédente. précédente suivant Cliquez ici pour aller à la page suivante.

 

 

Tous droits réservés © Province de la Colombie-Britannique, 2014