Manières dont les trafiquants profitent des personnes vulnérables

Tous les facteurs qui rendent une personne vulnérable à la traite – racisme, pauvreté, inégalité de genre, dépendance – finissent par engendrer le désespoir. Les personnes désespérées sont plus susceptibles de croire des histoires sur la façon dont la chance a souri à d'autres personnes dans une autre ville ou un autre pays.

Les trafiquants profitent des personnes vulnérables en promettant, par exemple :

  • À un père que son enfant va fréquenter une bonne école.
  • À un adolescent qu'il va avoir une brillante carrière d'acteur, de mannequin ou de chanteur.
  • À un individu toxicomane qu'il bénéficiera d'un approvisionnement constant de la substance de son choix.
  • À un travailleur au chômage qu'il va avoir un emploi bien payé.

Pour obtenir une analyse détaillée des vulnérabilités des victimes de la traite, veuillez lire la publication de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime intitulée « Abuse of a Position of Vulnerability » (PDF) (abus d'une situation de vulnérabilité).

Mon Histoire: Mon trafiquant disait toujours que si je le quittais ou si j’allais voir un autre souteneur, il enverrait une vidéo de moi à mon père. Qu’il me filmerait à mon insu dans une chambre d’hôtel avec un client, et que si je ne faisais pas ce qu’il me demandait, alors il publierait cette vidéo sur Facebook ou l’enverrait à tous mes proches. – Christina

Dans la vidéo suivante de la Commission européenne, quatre anciennes victimes de la traite racontent leurs histoires.

Quatre anciennes victimes de la traite racontent leurs histoires.

 

Cliquez ici pour aller à la page précédente. précédente suivant Cliquez ici pour aller à la page suivante.

 

 

Tous droits réservés © Province de la Colombie-Britannique, 2014