Traite des personnes ou passage de clandestins

Les termes « traite des personnes » et « passage de clandestins » sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ils ont des définitions différentes.

Écoutez l'audio suivante dans laquelle Robin Pike explique quelles sont ces différences.

Traite de personnes ou passage de clandestins. Robin Pike, Expert de Traite des personnes au Canada

Le Protocole contre le trafic illicite de migrants par terre, air et mer des Nations Unies définit le passage de clandestins comme la « facilitation de l'entrée, le transport ou l'entrée illégale dans un pays d'une ou de plusieurs personnes qui franchissent des frontières internationales ».

Trafic de migrants: Implique toujours une personne qui traverse illégalement une frontière international; Est volontaire – la personne impliquée choisit d’être soumise au passage de clandestins et elle a passé un accord pour payer une autre personne ou un groupe de personnes pour commettre un crime; Prend fin lorsque le passeur fait traverser la frontière à la personne clandestine. Traite de personnes: Peut impliquer un déplacement, à l’intérieur du pays de la personne, ou le passage d’une frontière international; N’est pas volontaire – la personne n’a pas choisi d’être exploitée; Ne prend pas fin lorsque la personne victime de la traite arrive à une destination, mais se poursuit plutôt pendant que la personne est exploitée par le travail ou pour des services.

 

Cliquez ici pour aller à la page précédente. précédente suivant Cliquez ici pour aller à la page suivante.

 

 

Tous droits réservés © Province de la Colombie-Britannique, 2014