À propos de ce cours

La traite des personnes se définit par le recrutement, le transport, l'hébergement ou l'accueil d'une personne à des fins d'exploitation. Les trafiquants font usage de menaces, de force, de coercition, de tromperie ou autres moyens pour obliger une personne à fournir des travaux ou des services sexuels, et parfois à donner un de ses organes. La traite des personnes se produit dans la plupart des pays, y compris le Canada, et elle touche non seulement les immigrants, mais également les citoyens canadiens.

La formation Traite des personnes : le Canada n'est pas à l'abri est spécialement conçue pour les fournisseurs de service qui pourraient entrer en contact avec une victime de la traite dans le cadre de leur travail.

Le grand public est également invité à suivre ce cours pour en apprendre davantage sur la traite des personnes au Canada.

L'objectif de ce cours est de vous permettre, quel que soit le type de service que vous fournissez, de mieux reconnaître, de protéger et de prêter assistance aux victimes de la traite, ainsi que de les aider à préserver leurs droits. Le cours n'a pas pour but d'offrir une formation sur les techniques d'application de la loi ou sur les poursuites pénales, bien que les agents chargés de l'application de la loi, les conseillers juridiques et les procureurs pourront en tirer profit.

Bureau de lutte contre la traite des personnes (OCTIP) de la Colombie-Britannique

Cette formation en ligne a été crée et mise à jour par le Bureau de lutte contre la traite des personnes (OCTIP) de la Colombie-Britannique, de même que par la division des services aux victimes et de la prévention du crime du ministère de la Justice. Le mandat de l'OCTIP consiste à :

  • Soutenir les collectivités en renforçant les moyens d'action locaux pour s'attaquer aux problèmes de la traite des personnes.
  • Sensibiliser et offrir de la formation et de l'éducation en matière de traite des personnes en Colombie-Britannique et au Canada.
  • Cerner les lacunes et les obstacles en matière de services, de politiques et de lois qui entravent les droits de la personne protégés par le droit international pour les victimes de la traite.
  • Contribuer aux actions sur le plan national et international pour lutter contre la traite des personnes.

La traite d’aides familiales à domicile amenées au Canada se poursuit toujours et nombre d’entre slles souffrent de conditions d’exploitation liées au travail force. Ces crimes ne sont que trop peu signalés et nettement mal interprétés par le grant public. Le programme de formation en ligne de l’OCTIP vise à mieux fair connaître la raison de ces crimes ainsi que la manière don’t ils se produisent, mais il contribute surtout à renseigner les personnes sur ce qu’elles peuvent faire lorsqu’elles recontrent des victims de la traite. – Ai Li Lim, avocate-conseil à al’interne et directrice générale de West Coast Domestic Workers’ Association

 

Cliquez ici pour aller à la page précédente. précédente suivant Cliquez ici pour aller à la page suivante.

 

 

Tous droits réservés © Province de la Colombie-Britannique, 2014